L’objectif de cet article est de comprendre ce que sont les ICO et d’apprendre à participer à une l’une d’entre elles. Vous êtes au bon endroit pour tout savoir sur les ICO. Bonne lecture à vous !

Pour commencer, une ICO c’est quoi ?

Quand vous adhérez au concept d’une entreprise dont vous pensez qu’elle est novatrice et rencontrera un certain succès financier, le meilleur moyen de rentabiliser son investissement est d’investir avant tout le monde. Etre précurseur est bien souvent la règle d’or pour réussir dans le monde la finance et de l’investissement.

De sa vraie appellation (Initial Coin Offering), l’ICO est une levée de fonds sous forme de crypto-monnaies ou de monnaies pour laquelle le projet financé en question vous distribue des tokens destinés au fonctionnement du projet en échange. Cette méthode de levée de fonds représente le meilleur moyen de financer un projet : plusieurs millions d’euros peuvent être levés en l’espace de quelques minutes pour les projets les plus convoités.

Son efficacité sur le marché des cryptos a connu un tel engouement que le nombre de levées de fonds à atteint son apogée en avril 2017 avec un total de plus de 3.5 milliards de dollars levés en une année seulement. Pour vous aider à comprendre la croissance exponentielle de celles-ci, en 2016, seulement 50 ICO ont vu le jour. En 2017, on parle de 902 ICO et en 2018, ce sont plus de 2500 ICO réalisées, soit une ICO toutes les trois heures en moyenne. Certaines ayant dépassées toutes les espérances des investisseurs et en raison leurs rendements très élevés, les ICO sont devenues très populaires et la principale méthode de levée de fonds pour les entreprises qui souhaitent intervenir sur le marché de la blockchain et de la crypto-monnaie.

Cependant, la réputation des ICO s’est rapidement altérée depuis l’accroissement du nombre d’escroqueries à travers différents montages bien pensés ce qui a fortement impacté sur le nombre d’investisseurs en 2018. Une ICO offre la possibilité d’acheter des tokens en amont des listages sur les plateformes d’échange, ce qui permet d’acquérir les tokens au prix initialement déterminé à la naissance du projet. Il s’agit donc de la meilleure manière pour rentabiliser votre investissement. A titre d’exemple, le IOTA a permis de multiplier la mise de départ des investir par plus de 500 en moins de 2 ans. Alors, toujours séduit par votre assurance vie et son rendement net de 3.25 % ? Cependant, les ICO ne représentent pas la solution universelle, car pour la majorité des 2500 ICO en cours, vous pourriez investir dans un « SCAM » (arnaque) et perdre l’intégralité de votre investissement.

Cela signifie-t-il que les ICO sont pour la majorité des arnaques ?

Au cours de l’année 2017, ce sont plus de 200 ICO qui ont pu récolter plus de 3 milliards d’euros, soit 25 % des ICO. Est-ce nous devons comprendre que les 75 % restants sont des arnaques ? La réponse reste évidemment NON ! En effet, le contexte économique que nous vivons actuellement n’incite pas « Monsieur tout le monde » à investir dans un quelconque projet. En lisant ceci, est ce que vous vous rendez compte que ce que représente 3 milliards de dollars pour les 200 heureux élus ? En moyenne, ça signifierait que chacun des projets auraient récolté plus de 17.3 millions de dollars en l’espace de quelques semaines. Vous comprendrez par conséquent que les 600 projets restants ne pourront bénéficier d’aucun financement. Bien sûr, le cas est plus complexe que cela car parmi les projets restants, nous retrouvons les arnaques, les échecs correspondant aux entreprises ayant levé insuffisamment de fonds au cours de leur campagne de financement, et les semi-échecs représentés par la mort des projets dû au manque d’implication des équipes projets ou communautés. Mais je souhaite simplifier l’illustration pour faire passer un message. L’ancien courtier Jordan Belfort, connu depuis la sortie du film « Le loup de wall street » a déclaré dans un article du Financial Times que la grande majorité des ICO étaient honnêtes, mais qu’une proportion minime essayant de vous arnaquer suffirait pour anéantir la réputation des ICO. Par conséquent, même si le nombre d’ICO a presque triplé en 2018, le montant des récoltes à considérablement chuté engendrant une perte de confiance de la part des investisseurs envers les ICO et par ailleurs, une difficulté accrue pour trouver les bonnes affaires. Vitalik Buterin, le créateur de l’Ethereum (la principale crypto-monnaie après Bitcoin) a précisé qu’en 2017, nous vivions une bulle spéculative résultant d’un conflit entre les personnes souhaitant changer le monde à travers la blockchain et d’autres considérant cette technologie comme un moyen de récolter plus de fonds qu’ils ne le pourraient avec les méthodes classiques de financement. Ceci ne fait que renforcer la méfiance de la part des investisseurs envers les ICO et nous risquons clairement de ne plus connaitre le même succès qu’en 2017.

Pas de panique ! cela ne signifie pas qu’il n’est plus possible de gagner de l’argent dans le monde des ICO et des projets blockchain car de nombreuses idées sont toutefois, et heureusement, vouées à la réussite si elles sont bien managées. Cependant, il vous faudra faire preuve d’une grande prudence dans le choix de vos investissements.

C’est la raison pour laquelle il vous est fortement conseillé de rester mesuré et de n’investir que l’argent que vous pouvez vous permettre de perdre. Afin de rentrer sereinement dans ce monde très particulier, d’un nouveau genre caractérisé par des marchés particulièrement instables et volatiles, je vous conseille vivement de prendre du recul avant d’investir et de vous former sur le sujet. Cela vous permettra dans un premier temps de comprendre le fonctionnement des escroqueries et ainsi d’éviter de tomber dans des pièges malheureusement de plus en plus sophistiqués.

Dans les prochains articles :

1. Nous vous expliquerons comment bien analyser les ICO pour distinguer les projets honnêtes des escroqueries grossières.

2. Dans l’article suivant, nous vous illustrerons sous formes d’images comment participer à une ICO et nous énoncerons les commandements de la CIA pour réussir dans le monde des ICO.


Si vous avez apprécié lire cet article, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire ou à le partager auprès de vos proches. D’ici là, je vous dis rendez vous dans le prochain article !

Retrouvez également nos articles “Quels composants choisir pour monter un rig ? ” et “Qu’est ce qu’un ASIC ?

 

Share This