Même ceux qui ne sont pas familiers de l’industrie de la crypto-monnaie ont probablement entendu parler du darknet, immortalisé dans la culture populaire d’internet. Le darknet est une partie de l’internet inaccessible aux navigateurs traditionnels et assure un niveau élevé d’anonymat. De ce fait, il est devenu un véritable vivier d’activités criminelles et propose des marchés pour tout, des drogues aux armes.

La crypto-monnaie a également joué un rôle important dans le darkweb, car elle a été utilisée pour faciliter les paiements de ces activités illégales et éviter tout traçage par les forces de l’ordre. Cependant, un nouveau rapport de CipherTrace indique que le paysage du darknet a changé. Ces nouveaux changements sont dus à plusieurs escroqueries au cours des derniers mois ainsi qu’à la réglementation qui se durcit et se précise.

Les récentes escroqueries et exit scams en monnaie décentralisées ont créé un fossé au sein des différents marchés de cet internet spécial, en particulier pour les utilisateurs occidentaux. Malgré cela, le rapport note qu’aucun nouveau marché n’est encore apparu pour les remplacer. À l’heure actuelle, le plus grand marché de darknet est le marché Hydra, qui se concentre principalement sur la Russie.

Hydra s’est certainement avéré rentable puisqu’entre juin 2019 et juillet 2020, le marché a rapporté 1,2 milliard de dollars de recettes, bien qu’il s’agisse d’un marché de niche. Globalement, la structure du darknet semble avoir évolué. Dans le passé, il était composé de quelques marchés très puissants, mais il semble maintenant viser les plus petits qui opèrent dans leur propre niche et région.

 

Ce changement a été abrupt dans une certaine mesure, et ce grâce à quelques exit scams. L’Empire Market, par exemple, est sorti du marché en 2018 avec 30 millions de dollars de fonds d’utilisateurs. En réponse, les utilisateurs ont migré vers le marché Icarus, mais celui-ci a lui aussi disparu du darknet quelques semaines plus tard… étrange ?!

Le rapport suggère que le nouvel afflux d’utilisateurs crypto pourrait avoir joué un rôle dans la décision de quitter le marché à ce moment-là (avec les fonds des utilisateurs).

“Il est certain que l’afflux important de nouveaux utilisateurs d’Empire et leurs dépôts ont poussé leurs dirigeants à partir avec l’argent, probablement plus tôt que prévu “, indique le rapport.

À l’heure actuelle, les places de marché les plus puissantes qui desservent l’Ouest sont le White House Market et le DarkMarket, qui comptent chacun plus de 300 000 utilisateurs.


Vous souhaitez en apprendre plus ? Cet article est suceptibel de vous intéresser : 

Les Bahamas lancent leur crypto-devise, appelée le “Sand Dollar”

Share This