Les monnaies numériques des banques centrales sont largement considérées comme la prochaine étape dans le progrès des crypto-monnaies et leur adoption à grande échelle. Plusieurs pays, dont la Chine, le Canada et les îles Vierges britanniques, en sont à divers stades de développement de leur propre crypto et il est prévu qu’elles soient fonctionnelles au cours des prochaines années.

Les Bahamas sont le dernier pays à avoir fait le point sur leur monnaie numérique.  L’annonce a été faite le 20 octobre 2020, indiquant que leur token est désormais disponible dans tout le pays. Il s’appelle le Sand Dollar et cette annonce a été faite sur sa page Facebook officielle.

La monnaie du pays est maintenant en ligne

Avec le lancement officiel du projet à 22h00 UTC, les Bahamas sont désormais le premier pays au monde à mettre en place une crypto-monnaie officielle accessible à ses 393 000 citoyens. Le jeton en question est transférable d’une personne à l’autre grâce à l’utilisation de téléphones portables, dont 90 % des citoyens en possèdent un.

Les jetons peuvent être dépensés au niveau national, selon l’annonce chez n’importe quel commerçant “disposant d’un porte-monnaie électronique approuvé par la Banque centrale sur son appareil mobile” et les frais de transaction sont “négligeables”. Si cette initiative est désormais largement diffusée, elle est en préparation depuis quelques années déjà.

L’un des premiers tests du jeton a eu lieu sur les îles d’Exuma et d’Abaco qui ont une population de moins de 25 000 personnes pour lesquelles le programme pilote a émis 48 000 Sand Dollars numériques. Les Sand Dollars fonctionnent essentiellement comme un StableCoin, et sont liés au dollar américain.

Pour le gouvernement des Bahamas, ce jeton vise à encourager non seulement les dépenses intérieures, mais aussi à délier économiquement le pays d’environ 700 îles. Selon Chaozhen Chen, directeur adjoint de eSolutions à la Banque centrale des Bahamas, cette initiative contribuerait à fournir “un accès à l’infrastructure de paiement numérique ou à l’infrastructure bancaire” aux résidents sous-bancarisés et non bancarisés.

La course aux monnaies cryptées nationales

Si les Bahamas ont obtenu le titre de premier pays à lancer une devise électronique à grande échelle, elles ne sont pas les seules au monde à y travailler. La Chine teste actuellement son jeton dans certaines régions du pays et devrait le lancer dans les prochains mois. La France teste également une version numérique de l’euro. Les États-Unis, cependant, ont été remarquablement absents de la course, car il n’existe aucun projet connu de développement ou de lancement d’un dollar numérique.


Vous souhaitez en apprendre plus? Cet article est susceptible de vous intéresser : 

Selon le modèle prédictif ”Stock-to-Flow”, Bitcoin pourrait toucher les 288k $

Share This