Alors que la crypto-monnaie tente d’entrer dans une nouvelle ère de maturité et d’acceptation à l’échelle mondiale, il y a certaines étapes qui ne sont pas encore complètement franchies. L’une d’entre elle est la création d’un ETF (Exchange Traded Fund) qui fût un objectif très difficile à réaliser pour de nombreuse entreprise et qui n’est, à l’heure actuelle, toujours pas achevé. Bon nombre d’entre elles ont demandé à la Security and Exchange Commission des États-Unis d’obtenir l’approbation d’un fonds négociable en bourse (ETF) et beaucoup ont retiré leur demande ou ont vues leurs demandes refusées, et ce processus dure depuis plusieurs années maintenant, ce qui amène à se demander si l’objectif est même ne serait-ce que réalisable.

 

Writing

Il semble qu’il pourrait y avoir de l’aide à l’horizon lorsque la Security and Exchange Commission des États-Unis a annoncé le 18 novembre 2019 qu’elle révisera sa décision antérieure de rejeter une demande d’ETF bitcoin de Bitwise Asset Management et NYSE Arca.

 

Décision à l’étude

La demande initiale de Bitwise a été rejetée en octobre 2019 par la commission et la raison invoquée était qu’elle ne répondait pas aux exigences en matière de lutte contre le blanchiment d’argent et les activités illicites.

“La Commission désapprouve cette proposition de modification des règles parce que, comme nous le verrons plus loin, NYSE Arca ne s’est pas acquittée du fardeau qui lui incombe en vertu de la Exchange Act et des règles de pratique de la Commission de démontrer que sa proposition est conforme aux exigences du paragraphe 6 b) 5) de la Exchange Act et, en particulier, de l’exigence que les règles des bourses nationales soient destinées à prévenir les actes et pratiques de manipulation et de fraude, a dit la Commission à cette époque.

L’une des plus grandes préoccupations de la Commission Américaine et qu’elle a fait mainte fois valoir par le passé est la manipulation possible du marché de la crypto-monnaie qui sous-tend le fameux ETF bitcoin pour lequel la demande est déposée et qui, pour l’instant, ne passe toujours pas. Toutefois, la Commission révise actuellement sa décision et a annoncé que toute personne ou parti peut faire des déclarations en faveur ou contre la demande d’ici le 18 décembre 2019. Entre-temps, la décision de refuser l’ETF de Bitwise demeure en vigueur jusqu’à ce que la commission ait terminé son examen.

Pendant ce temps, certains membres de l’industrie de la cBlockchain y voient un signe possible d’espoir pour l’approbation des Exchange Traded Funds Bitcoin non seulement pour Bitwise mais aussi pour d’autres entreprises.


Vous souhaitez en apprendre plus ? Cet article est susceptible de vous intéresser : 

Bittrex poursuivi par un investisseur crypto pour la disparition de ses 100 BTC

 

Share This