Il a été signalé plusieurs particuliers et des family offices disposant de fortunes importantes montrent un intérêt croissant à inclure de la crypto-monnaie dans leur portefeuille financier.

Selon un article détaillé partagé par CoinDesk, les investisseurs asiatiques investissent en fait dans la crypto (au lieu d’y réfléchir). On s’attend à ce que d’autres investissements suivent bientôt.

Basée à Hong Kong, BBShares est une société de hedge funds basée à Hong Kong qui s’adresse aux investisseurs institutionnels en Asie. La plupart des investisseurs de l’entreprise sont issus des family offices et des particuliers. Les institutions financières traditionnelles ne sont pas encore entrées dans ce que l’on pourrait catégoriser comme ‘’courant dominant’’.

Jett Li, Chief Investment Officer chez BBShares, a déclaré : “Le rythme de l’allocation [institutionnelle] des investisseurs à la crypto-monnaie a été beaucoup plus rapide cette année. La demande pour une allocation d’actifs institutionnelle sûre et efficace dans la crypto est assez forte.”

Le cofondateur d’Amber Group, une société commerciale de Crypto asiatique, Tiantian Kullander, s’est mis d’accord avec Jett Li et a ajouté : “Les intérêts sont définitivement là. La fréquence (des investissements) a augmenté sensiblement ces derniers mois.”

Pourtant, comme le rapporte PwC, seuls 5% des hedge funds mondiaux crypto sont situés à Singapour, alors que les Etats-Unis en représentent 64%.

Il faut noter que la plupart des investissements ont été faits après le bull run des dernières semaines, pouvait résulter des annonces de Libra et de Bakkt.

Jianbo Wang, directeur des investissements de CYBEX, a déclaré : ” C’est la meilleure publicité que vous puissiez espérer pour les crypto. Après l’annonce de Libra, les gens pensent qu’ils doivent maintenant investir dans cette classe d’actifs à tout prix’’.

En plus de l’annonce de Libra sur Facebook, la People’s Bank of China (PBoC) a fait de nombreux commentaires en août sur son yuan numérique.

Un autre facteur qui a piqué l’intérêt des investisseurs asiatiques est la hausse du prix du bitcoin. La hausse de 120 % a permis à Bitcoin de devenir l’actif le plus performant en 2019.

Ryan Rabaglia, Head of Trading chez OSL Brokerage a déclaré : “La tendance à la baisse de l’environnement macroéconomique a contribué à l’intérêt des investisseurs. Les yeux des gens s’ouvrent un peu plus vers les crypto. Il y a certainement un sentiment d’éveil à ‘égard des crypto-actifs, car les investisseurs sont assaillis par toutes sortes de “guerres” et de problèmes dans le monde entier.”

Est-ce vraiment facile ?

Le PDG d’InVault Trust, Kenneth Xu, explique que les options d’investissement sont limitées en Asie. “Les investisseurs peuvent soit acheter des actifs cryptés directement, soit le faire par l’intermédiaire d’un fiduciaire.”

De plus, la création d’une société de crypto en Asie n’est pas une mince affaire. De l’ouverture d’un compte bancaire à l’obtention d’une couverture d’assurance en passant par l’audit de l’entreprise, le processus est complexe et même tout à fait impossible en Asie.

Les choses bougent

Nous ne pouvons nier les signes de l’évolution de la situation en Asie. Certaines institutions croient en l’avantage du pionnier et veulent profiter au maximum de cet intérêt accru.

Lin Cheung, PDG de Point95 Global a déclaré : “Vous ne pouvez pas attendre que les institutions investissent de l’argent demain. Ce sera trop tard.”

D’autres prennent encore leur temps pour évaluer le risque et agir en conséquence.


Vous souhaitez en apprendre plus ? Cet article est susceptible de vous intéresser : 

Le Vénézuela compte-t-il utiliser des crypto-actifs pour échapper aux sanctions internationales ?

 

Share This