Bonjour à tous, aujourd’hui l’objectif est d’apprendre à participer à une ICO. Si vous ne savez ce qu’est une ICO, je vous invite à lire l’article « Une ICO c’est quoi » mais, je vais quand même écrire une brève définition.

Une ICO ou (Initial Coin Offering) est une méthode de financement collective pratiquée dans l’univers des crypto-monnaies. Elle permet à des entreprises de récolter des fonds sous forme de crypto-monnaies comme l’Ethereum de la part des investisseurs en échange de tokens spécifiques au projet de l’entreprise. Très connues depuis les records de fonds levés enregistrés en 2017 et surtout depuis que les médias dénoncent la recrudescence des escroqueries de plus en plus grossières.

Cette article vise donc à vous sensibiliser, en tant que lecteur et futur investisseur, à travers les outils que nous allons vous fournir, sur les arnaques auxquelles vous devrez faire face pour survivre dans le monde impitoyable des ICO, truffé d’arnaques en tout genre. Installez-vous confortablement, car votre apprentissage pour détecter les meilleures opportunités sur le marché des ICO débute ici.

Au fait, que dit la loi sur cet épineux sujet ?

Concernant nôtre beau pays pour commencer, les français jouissent du droit de participer aux ICO. Par ailleurs, tous les européens bénéficient de ce même droit à condition de justifier leur identité par le biais de documents utilisés dans le cadre de la lutte contre la fraude tels que les KYC/AML (Know Your Customer et Anti Money Laundering).

La France pouvant être un pays attractif pour les ICO, le gouvernement souhaite investir dans la blockchain et réguler les levées de fonds, même si l’Autorité des Marchés Financiers avoue qu’aucun moyen ne permet encore de réguler les ICO.

En ce qui concerne le reste du globe, les ICO font face à de nombreux obstacles comme l’interdiction pure et simple par certains pays au rang desquels on peut notamment citer les Etats Unis, la Chine, la Corée du Sud, l’Australie ou encore le Canada qui n’accepte que quelques ICO seulement.

Comment participer à une ICO ?

1) Posséder un portefeuille ETH

La première étape à suivre consiste si vous n’en avez pas, à créer un portefeuille ERC20.
Vous pouvez en créer un sur différents sites tels que : myetherwallet.com, MetaMask ou encore votre clé Ledger.

2) Bien choisir le projet pour lequel vous souhaitez investir

Il s’agit de l’étape la plus importante pour éviter les arnaques. Vous pouvez pour cela choisir le projet à partir de notre rubrique spécifiquement dédiée aux ICO méritant l’attention des investisseurs.
Pour citer d’autres noms, il vous est également possible de trouver les ICO les plus sérieuses sur les sites suivants :

3) Accéder au site internet de L’ICO

Une fois votre réflexion faite, il ne vous reste qu’a vous diriger sur le site du projet pour lequel vous souhaitez investir. Il vous est possible d’y accéder directement à partir à partir des sites dédiés aux ICO comme c’est le cas sur ICO Bench en cliquant sur « MORE ON ICO »

Si la langue est un problème pour vous, je préconise d’accéder au site à partir de CHROME qui permet de traduire la page (via le clique droit).

Comme c’est le cas pour cette ICO, on vous demandera la plupart du temps quelques informations telles que votre nom, prénoms, adresse mail, pièce d’identité, adresse publique ERC20 et le montant que vous souhaitez investir.

Une fois que vous êtes inscrit sur le site, vous pouvez acheter vos tokens par le biais de votre carte bancaire pour payer directement en monnaie fiduciaire, ou grace aux crypto-monnaies que vous possédez dans votre portefeuille ERC20.

Si vous n’avez pas d’Ethereum, vous pouvez en avoir via la plateforme d’échange favorite de la CIA qui n’est d’autre que Coinbase.

Vous pouvez bien entendu en acheter sur Binance, Kraken ou Changelly.

Dans cet exemple, nous décidons de payer en Ethereum. Il est possible d’envoyer des ETH à partir de plusieurs plateformes comme les échanges Binance, Kraken ou bien Myetherwallet. Ici nous paierons grâce à cette dernière.

Vous pouvez soit scanner le QR Code ou copier l’adresse ERC20 de SaTT pour ensuite coller cette dernière sur le site de Myetherwallet.com.

Une fois que vous aurez validé votre transaction, vos tokens seront envoyés sur votre portefeuille de l’ICO. Vous pourrez bien sûr récupérer les tokens à la fin de l’ICO et les transférer sur votre portefeuille ERC20 ou bien sur les plateformes d’échange ayant listé le token.


Bravo ! Vous venez de participer à votre première ICO et pourrez bientôt revendre vos tokens si durement acquis avec, nous vous le souhaitons, une plus-value. N’hésitez pas à partager cet article auprès de vos proches s’il vous a aidé et surtout nous laisser un commentaire pour nous raconter vos expériences.

Retrouvez également nos articles “Qu’est ce que le minage?” et “Les points clés pour investir à une ICO

Share This