J’ai beaucoup entendu parler, ces derniers temps, d’une potentielle ‘’alts season’’ : nombre d’entre vous se demandent si après le joli rallie haussier de Bitcoin, ce ne serait pas aux altcoins de performer. Beaucoup l’espèrent.

Mais une question, finalement plus fondamentale encore, se pose donc : est-il possible d’établir une corrélation entre la dominance de Bitcoin et les performances des altcoins ? De toute évidence oui. Les traders et graphiques montrant ces corrélations sont légion sur internet.

Mais si nous poursuivons notre raisonnement, serait-il dans ce cas possible de définir des timings d’intervention privilégiant les altcoins, ou privilégiant Bitcoin ?

Probablement, et c’est là que les choses deviennent… intéressantes.

Comme d’habitude, j’utiliserai l’analyse technique dans cet article. Le graphique qui m’intéresse aujourd’hui est celui représentant la dominance du BTC par rapport aux altcoins en pourcentage (calculé par TradingView). Etudions les différent swings qu’a fait le marché (nous parlerons plutôt ici de courbe de dominance) aux travers quelques graphiques.

 

Nb : j’ai utilisé ETH en tant que comparateur pour les altcoins. Bien que tous les altcoins aient performé de manière différente, j’ai choisi Ethereum pour des raisons évidentes de place sur les graphiques. La plupart des crypto-actifs ont une corrélation importante avec ETH qui est donc un bon indicateur de marché des alts (mais cela sera le sujet d’un prochain article).

 

Commençons par des graphiques hebdomadaires :

Chart n°1 : la dominance de BTC chute, marquant graphiquement un double top. Résultat : sur 5 semaines, BTC chute de 11 % quand ETH s’apprécie de plus de 200 %.

 

Chart n°2 : la dominance de BTC reprend des couleurs.

Résultat : sur 11 semaines, BTC chute de ‘’seulement’’ 49 % lorsque ETH lâche plus de 70 %.

 

Chart n°3 : la dominance de BTC chute de nouveau.

Résultat : sur 5 semaines, BTC prend 43 % quand ETH s’apprécie de plus de 100 % en ligne droite.

 

Chart n°4 : la dominance de BTC augmente de nouveau sur une longue période.

Résultat : sur 14 mois, BTC réussit l’exploit de gagner 17 % sur une fin de crack difficile et une reprise des plus dynamiques, alors que notre cher ETH perd 61 %.

 

Tout cela est bien beau, mais raconter l’histoire est la prérogative des historiens. Et je suis trader. La question est donc simple de mon point de vue : comment en tirer profit à l’avenir ?

Je pense qu’une fois de plus, la réponse vient de l’analyse technique.

En effet, si on s’attarde quelque temps sur le fameux graphique de la dominance de BTC en pourcentage par rapports aux Altcoins mais en journalier cette fois-ci, on s’aperçoit qu’il est tout à fait possible de faire de l’analyse technique et d’en définir des zones intéressantes. Évidemment, il faudra prendre des unités de temps espacées et je doute fortement de la pertinence de descendre sous l’unité de temps journalière pour cet exercice.

Mais en journalier, le graphique donne des niveaux techniques logiques selon moi :

Graphique de la dominance du Bitcoin en Daily et en pourcentage : il est tout à fait possible de faire des AT dessus. Supports & résistances, indicateurs techniques, bandes de bollinger, volume, volatilité… tout est bon pour définir des zones sur lesquelles la courbe aura de bonnes probabilités de se retourner dans le but d’arbitrer au mieux son portefeuille crypto.

 

Ainsi, on aurait eu :

1 : résistance + divergence momentum

2 : phase 4 bandes de Bollinger indiquant une stabilisation des cours

3 : ancien support devenu résistance

4 : squeeze sur les bandes

5 : résistance + divergence momentum

 

Or tous de ces timings étaient intéressants car ils indiquaient que les performances Bitcoin / Altcoins allait grandement varier et il était envisageable de modifier la composition de son portefeuille crypto sur signaux dans ces zones (tout en sachant bien évidemment qu’on ne sait jamais à l’avance si un niveau va réagir ou non).

 Il serait donc possible, en théorie, de définir des zones d’actions pour intervenir sur le marché et gérer son portefeuille en l’arbitrant de temps à autre : autrement dit gérer son exposition au marché en augmentant l’exposition de son portefeuille sur Bitcoin lorsque l’on a de bonnes probabilités que sa dominance augmente, ou en réduisant à contrario son exposition sur Bitcoin tout en l’augmentant sur les alts lorsque l’on a des indications techniques que cette courbe représentant des pourcentages va chuter.

J’en profite, au passage (bien que ce ne soit pas l’objectif de cet article) de vous faire remarquer que nous sommes sous une résistance en daily… or vous avez compris sur quels chevaux placer vos mises lorsque la dominance de Bitcoin diminue grâce à cet article !

 

Share This