Même si la crypto-monnaie a réussi à se faire une place dans le monde financier, le thème d’une adoption plus large et plus généralisée est toujours présent au sein de la communauté. Un débat a lieu sur la manière dont cela sera réalisé, sur le délai dans lequel cela sera réalisé et même sur la question de savoir si cela est possible. Ce n’est un secret pour personne que le secteur a un certain nombre de défis à relever avant que l’adoption généralisée ne soit possible. Ces défis vont de la réglementation gouvernementale à l’extensibilité blockchains.

Cependant, selon une étude récente de Paxful, le manque de connaissances approfondies sur l’industrie de la cryptographie est le plus grand obstacle à l’adoption généralisée de la crypto-devise. L’étude a demandé à 500 personnes aux États-Unis de donner leur avis sur les perspectives d’avenir de la cryptographie. Plus de la moitié des personnes interrogées ont déclaré que le manque de connaissances du grand public était le principal facteur qui empêchait l’acceptation par le grand public.

De plus, 34 % des personnes interrogées ont déclaré que le manque d’accès à des outils tels que les ordinateurs et l’Internet était le principal facteur en jeu, tandis que 11 % n’ont cité aucun facteur comme étant majeur. Ce n’est pas la première étude que Paxful mène sur le sujet, puisqu’ils en ont publié une autre dans le même genre en septembre 2019. Cette étude s’est principalement concentrée sur les attitudes des jeunes générations dans un premier temps, puis des seniors dans un second temps.

Cette étude a produit des résultats qui contrastent fortement avec la situation actuelle puisque, parmi les répondants âgés de 18 à 42 ans, seuls 14 % ont indiqué que le manque de connaissances était le principal facteur empêchant l’adoption et 37 % ont déclaré que le manque de confiance était le principal facteur.

Les deux études s’accordent sur un certain nombre de points, à savoir que la crypto-monnaie est une alternative possible aux institutions financières traditionnelles et que les paiements constitueront la majeure partie de l’utilisation des crypto-actifs autours du globe.

Ces études montrent que, même si les facteurs qui causeront ou entraveront l’adoption de la crypto ne font pas l’unanimité, son potentiel à offrir une alternative aux citoyens est reconnu. En outre, sa validité en tant que structure de paiement est reconnue chez les personnes de tous âges.


Vous souhaitez en apprendre plus ? Cet article est susceptible de vous intéresser : 

Bitcoin franchit la barre des 9 000 dollars – Le taux de hachage dépasse les 150 quintillions

 

Share This