Alors que l’on constate l’entrée d’investisseurs institutionnels sur le marché des crypto, Bitcoin n’en finit plus de faire parler de lui. Pour preuve : les trois premières semaines de cette année 2021 ont vu les volume du roi BTC doublé en comparaison avec ces mêmes volumes en 2019 et 2020. Tout le monde s’y met : Banque, fonds spéculatifs, célébrités (Elon Musk à travers TESLA)…

Bref. Il s’agit clairement de l’actif du moment, celui dont tout le monde parle. Celui que tout le monde veut.

Ceux qui critiquaient Bitcoin et annonçaient sa mort s’en mordent les doigts, et beaucoup sur les réseaux sociaux retournent leur veste. En effet, le moins que l’on puisse dire, c’est que la volatilité est au rendez-vous.

BTC en hebdomadaire

Il serait alors tout logique de se demander : à quel stade de cette tendance haussière en est-on ?

Commençons par le commencement : il est compliqué de vendre car on est clairement en tendance haussière. Mais on ne peut pas acheter pour du long terme, on ne parlera que de spéculatif ici (les achats long terme ont été initiés par la smart money et certains particuliers avisés bien plus bas, ou, au pire, en breakout des 20K).

Alors, dans ce contexte haussier, une consolidation plus importante est-elle à venir ?

La première chose que je remarque est le canal ascendant et la zone de polarité des 40k – 42k qui n’a pas été retravaillé. Je pense que l’on peut éventuellement glisser dessous pour aller chercher une ancienne zone de volume (37 950$ Bitfinex) mais la réactivation haussière de ces dernières heures nous invite à la prudence.

La toute petite consolidation ici en 4h et la divergence haussière standard sur un support nous montre que les acheteurs sont présents. On pourrait, pour se mettre dans le sens de la tendance, avoir un achat intéressant si les prix venaient à glisser sur l’ancienne zone de volume, en débordement de la résistance devenue support par inversion de polarité.

Jetons maintenant un œil à la dominance de Bitcoin par rapport au marchés crypto. Actuellement à 61 %, cette dominance à l’air de tenir une oblique de long terme.

Je pense que l’on ira, à terme, casser cette oblique.

 

Ces derniers jours, les altcoins ayant consolidé plus fortement que Bitcoin, il serait tout à fait logique de se dire que si une réactivation haussière se mettait en place, les alts surperformeraient sûrement Bitcoin (car elles ont plus perdu que lui lors de la baisse).

On s’aperçoit qu’en cas d’accélération haussière pour venir déborder l’ATH, Bitcoin gagnerait près de 20 %, quand ETH par exemple, verrait sa valeur croitre de près de 30 % soit 1.5 fois plus.

Dans ce contexte, je serais plutôt favorable de tenter des achats sur les altcoins si ces derniers venaient à consolider de manière plus profonde et me proposer des prix plus attractifs.

Toutefois, et en guise de conclusion, je dirais qu’il faut rester méfiant : le suivi de tendance étant tout de même bien avancé à ce stade, il n’est pas impossible de BTC casse son ATH mais, si tel était le cas, je ne pense pas qu’il irait bien loin : on a déjà pas mal consommé de carburant, et un achat spéculatif sur les Altcoins pour viser 61.8 % de retracement de la baisse, voir l’ancienne résistance, me parait possible, mais risqué.

A ce stade, ceux qui ont acheté des cryptos à de meilleurs prix ont fait leur gestion du risque (cash-out une partie) et peuvent laisser le latent évoluer au gré du marché. La meilleur situation possible.


Vous souhaitez en apprendre plus ? Cet article est susceptible de vous intéresser :

Le yen numérique ne sortira pas avant des années

Share This