Après le récent discours de Jérome POWELL de la réserve fédérale Américaine sur Libra, et le tweet de Trump concernant les crypto-devises, ces quelques derniers jours ont été mouvementés. Revenons quelques instants sur les graphiques.

Bien que je préfère souvent commencer par le swing pour avoir une idée de la ‘’big picture’’ avant de zoomer, nous ferons l’inverse aujourd’hui et commencerons par l’intraday en 15 mn, avant de dézoomer les graphiques.

Je vous disais dans une précédente analyse que nous étions en range et que que je cherchais en conséquence des ventes sur des niveaux de retracements. J’ai donc shorté le niveau de des 76.4 % du range, sur un signal de retournement H2. Cela n’a pas marché et j’ai été stoppé avec une petite perte. J’ai évidemment réitéré l’opération sur le dernier niveau ‘’tradable’’ selon moi, le niveau fatidique des 85.4 % de retracements (dont on parle finalement assez peu, comme son opposé, 14.6 %). Je suis allé prendre mon trade sur de petites unités de temps (15mn), et le marché à chuter assez rapidement, confirmant mon trade et compensant allègrement la perte que j’ai prise.

J’attends dorénavant que les prix viennent chercher le niveau 23.6 % avant de gérer ma position.

Ici, deux options sont viables : encaisser son gain, et le réinvestir en cas de pull back ou de breakout (je pense toujours que des phases de baisses nous attendent), ou laisser courir le trade au risque de voir le marché remonter et perdre son gain…

 

Screen Shot 2019 07 12 at 17.08.41

Ici en H2 on voit bien les 2 résistances (en bleu) qui correspondent à des niveau Fibonacci (en jaune) et sur lesquels il était envisageable de chercher des ventes. Ventes qui doivent être initiés sur de plus petites unités de temps (15mn voir 5mn) pour plus de précision.

 

Nous sommes donc, encore et toujours, dans une période d’indécision matérialisée par ce range que nous travaillons depuis maintenant plus d’une quinzaine de jours.

La sortie peut se faire dans les deux sens. Si elle s’effectue par le haut, on visera les prochains retracements Fibonacci du crash (76.4 % = $16,000). C’est une possibilité non négligeable, bien que ce ne soit pas celle que je favorise.

Une sortie baissière est plus probable selon moi (il ne s’agit que de statistiques).

Après un long run haussier, le marché range et il s’agit d’un processus normal. En effet, comme vous le savez, le marché n’avance jamais du point A au point B en ligne droite. Il avance par impulsion et par correction. Or, voir un marché ne donnant que des impulsions haussières et corrigeant très peu, voire pas du tout, n’est pas signe d’un marché en bonne santé. Si BTC nous refait (déjà) une bulle, elle serait à n’en pas douter annonciatrice d’un nouveau crash dans lequel de nombreux particuliers se feront certainement piéger (une fois de plus ?).

Etant haussier sur les cyrpto-monnaie à long terme, je pense qu’une correction serait très seine, et nous permettrais de poursuivre vers de potentielles nouvelles phases de hausses.

Ayant de nombreuses indications graphiques de fatigue de la tendance haussière des dernières semaines, je privilégie donc une sortie baissière du range, et je base ma stratégie sur des short court terme afin de chercher des objectifs swing plus long terme (h4 et daily).

Si nous jetons un coup d’œil sur le contrat futur Bitcoin qui côte au CBOE, on se rend compte d’un gap conséquent (plus de 6 %) qui n’a toujours pas été refermé entre $8,515 et $8,985. Bien que ce ne soit pas une obligation de la refermer immédiatement, je pense qu’il peut s’agir d’un premier objectif de baisse intéressant.

Avant, éventuellement, de viser la grosse résistance aux alentours des $7,450.

 

Screen Shot 2019 07 13 at 10.42.19

Généralement, on observe 3 types de gaps dans une phase tendancielle : le gap de rupture qui s’affranchit d’une résistance comme on le voit sur ce graphique, le gap de continuation et enfin de gap d’excès, démontrant la fatigue du marché à poursuivre. Ici, la structure est parfaite et les deux derniers gaps ont été refermé, mais le gap de rupture est toujours ouvert sur le contrat futur et je pense qu’il sera refermé prochainement.

 

Ainsi, si le marché venait à casser par le bas et à corriger, un range compris entre le comblement du gap et la résistance un peu plus bas, semble des targets ‘’logiques’’ :

 

Screen Shot 2019 07 13 at 10.44.08

 

Résumons :

Je ne sais toujours pas dans quel sens se fera la sortie du range : s’il casse par le haut, je serais stoppé à break-even, laissant filer un joli profit… mais s’il vient à casser par le bas, je risque bien de renforcer et je prendrais un gain encore plus conséquent. Une fois de plus, on joue les statistiques et l’avantage que l’on peut espérer dans les marchés, car nous n’avons aucune certitude quant à l’avenir.

Un dernier mot concernant les discours, tweets et autres speechs des personnalités politiques.

Bien que je sois convaincu de l’importance du fondamental sur le long terme (Warren Buffet a fait fortune en se basant sur des analyses fondamentales), je pense qu’il est, la plupart du temps (il existe évidemment des exceptions) inapproprié de tenir compte des nouvelles et actualités concernant le court terme. Nous nous accordons tous sur le fait qu’un tweet peu faire bouger les marchés (nous avons eu de beaux exemples pour Trump, pour Musk…) mais poser-vous la question logiquement : les prix baissent-ils parce qu’un homme politique, aussi puissant soit-il, a fait part de ses impressions négatives sur le marché des crypto (et ça ne date pas d’hier), ou parce que le marché a pris plus de 300 % en ligne droite ces dernières semaines et range désormais, montrant l’épuisement des vendeurs ?

 

 

Share This